Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Service des incendies de Rivière des Français (SIRF)

Generic panasonic image

Service des incendies de Rivière des Français (SIRF)

La municipalité rurale de Rivière des Français du district de Sudbury dans le nord-est de l’Ontario, maintient une force de 30 pompiers volontaires sous la direction d’un chef des pompiers professionnel. Le Service des incendies de Rivière des Français (SIRF) intervient dans environ 80 sinistres majeurs par an depuis ses deux casernes d’Alban et de Noëlville, les plus grandes communes dans la municipalité de 718 km2. Travaillant en étroite collaboration avec le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario (MRNF) et les municipalités voisines, le SIRF combat souvent les incendies de forêt dans les champs et les forêts du district.

Défi

Après une expérience décevante avec la technologie mobile grand public, le SIRF devait trouver une solution d’appareil robuste et rentable qui assisterait aussi bien le chef des pompiers que les pompiers volontaires sur la route, sur les lieux d’un incendie et à la caserne.

Solution

L’ordinateur portable TOUGHBOOK 55 offrait la combinaison de durabilité et de puissance de calcul nécessaire pour un chef des pompiers en déplacement constant, alors que la conception renforcée de la tablette TOUGHBOOK G1 (conforme aux normes MIL-STD-810G et IP65) convenait parfaitement aux pompiers.

Résultat

Le TOUGHBOOK a permis au SIRF de travailler plus rapidement, de coordonner ses activités plus efficacement avec ses partenaires, de produire des images plus claires pour la documentation, de générer de meilleurs rapports et d’être plus productif qu’avec des appareils grand public. Le SIRF planifie actuellement sa transition du TOUGHBOOK G1 aux tablettes renforcées TOUGHBOOK G2 de nouvelle génération.

Generic panasonic image
N’essayez pas d’emprunter la voie économie car elle sera plus coûteuse à long terme. Oui, les TOUGHBOOK sont un peu plus chers au départ, mais ils durent plus longtemps. J’ai mon ordinateur portable TOUGHBOOK 55 depuis cinq ans et il fonctionne toujours bien.
Roch Bigras Chef des pompiers/CGGMU Service des incendies de Rivière des Français (SIRF)

Appareils mobiles grand public non à la hauteur

Lors du tristement célèbre incendie de forêt de Parry Sound 33, le chef des pompiers Roch Bigras a rencontré un grave problème sur son ordinateur portable à un moment crucial de la lutte. Alors qu'il faisait la navette entre les lieux de sinistres, son appareil grand public a littéralement commencé à se désagréger, ce qui a causé des défaillances de plus en plus graves.

Le service éprouvait également des problèmes de durabilité avec les tablettes grand public utilisées par les pompiers volontaires. Ces tablettes, qui avaient été achetées pendant la crise de la COVID grâce à une subvention du gouvernement de l’Ontario, s’étaient avérées plus coûteuses que prévu à utiliser. Comme l’ordinateur portable du chef, les tablettes ne pouvaient tout simplement pas résister aux mauvais traitements et aux conditions environnementales difficiles auxquelles elles étaient soumises. Par ailleurs, les batteries se sont rapidement épuisées car les tablettes étaient presque toujours branchées sur les camions de pompiers, un scénario pour lequel les appareils grand public n’avaient pas été conçus. Après à peine deux ans de service, deux des tablettes ont dû être remplacées, une dépense inattendue qui a mis à rude épreuve le petit budget du service

Generic panasonic image

À l’avenir, le SIRF aura besoin d’un appareil mobile plus durable et plus rentable, à l’épreuve des chutes et des impacts fréquents, des vibrations intenses (attribuables à la conduite sur des chemins de terre et des pistes forestières), de la poussière étouffante, de la fumée épaisse, de la pluie, de la neige et des températures allant du froid extrême en hiver aux pointes d’humidité typiques des étés de l’Ontario.

Appareils TOUGHBOOK expressément conçus pour les pros de la sécurité publique

En s’entretenant avec ses collègues, le chef Bigras a appris que plusieurs agents locaux des SMU et des policiers utilisaient des TOUGHBOOK de Panasonic. Il a donc consulté le service informatique de la municipalité pour connaître leur évaluation des appareils. Les informaticiens, bien conscients de la fiabilité, de la longue durée de vie et de la conception durable à faible entretien du TOUGHBOOK, l’ont encouragé à choisir Panasonic. En suivant leurs conseils, chef Bigras a rapidement remplacé son ordinateur brisé par le TOUGHBOOK 55 de Panasonic, un ordinateur portable semi-renforcé de 14 po doté d’une conception modulaire et d’une autonomie exceptionnelle.

Les performances impressionnantes de son ordinateur portable ont motivé chef Bigras à acheter ensuite un lot de tablettes renforcées TOUGHBOOK G1 excédentaires auprès du service de police de Sudbury sur GovDeals.ca, en remplacement des appareils grand public décevants du SIRF. Au bout d’un mois, le service avait installé 10 tablettes TOUGHBOOK dans ses camions de pompiers, prêtes à être utilisées. Toutes ces tablettes ont des configurations identiques, permettant aux volontaires des deux casernes de prendre n’importe quel appareil du SIRF et de l’utiliser efficacement. Pour des raisons de commodité, le service informatique a configuré l’un des boutons personnalisables du TOUGHBOOK afin qu’il ouvre un navigateur Web et connecte automatiquement l’utilisateur à la suite infonuagique d’applications de productivité du SIRF.

Plus grande valeur à long terme des TOUGHBOOK

L’ordinateur portable polyvalent TOUGHBOOK 55 de Panasonic a permis au chef Bigras de travailler de manière productive au bureau et sur la route, en supervisant les opérations sur le terrain, en assistant aux réunions, en effectuant des inspections, en maintenant les communications et en signalant les incidents. Le chef est particulièrement satisfait de pouvoir régler la luminosité de l’écran de son TOUGHBOOK avec autant de facilité. Cette fonctionnalité est très utile pour préserver la vision nocturne pendant qu’il effectue des tâches essentielles sur l’appareil durant un incendie ou sur les lieux d'un accident.

Chef Bigras est également satisfait des performances des tablettes renforcées du SIRF. Grâce à la formidable puissance de calcul du TOUGHBOOK, les pompiers peuvent afficher instantanément les cartes dont ils ont besoin pour naviguer dans l’arrière-pays, pour évaluer les zones menacées, pour déterminer les limites municipales et pour se coordonner avec leurs partenaires du MRNF. Les bénévoles peuvent désormais se concentrer à 100 % sur le travail de lutte contre les incendies, sans craindre que leur appareil mobile ne se brise s’il subit un choc violent.

Le SIRF a également utilisé des TOUGHBOOK pour réduire le temps d’inspection de l’équipement, un travail que l’équipe effectue toutes les deux semaines. Les pompiers peuvent désormais vérifier l'équipement en moins de 30 minutes, contre 45 minutes avec les anciennes tablettes. Chef Bigras attribue cette amélioration à la rapidité et à la facilité d’utilisation des TOUGHBOOK, qui permettent à son équipe d’enregistrer rapidement des commentaires, de photographier des défauts, de préparer des rapports et de télécharger des données dans le nuage. Le chef a constaté que les TOUGHBOOK produisent des images beaucoup plus claires que les anciennes tablettes du SIRF, ce qui en fait un meilleur choix pour documenter les problèmes d’équipement et capturer visuellement les détails importants sur les lieux d’un sinistre.

Generic panasonic image

Sur la base de son expérience positive avec la tablette TOUGHBOOK G1, le SIRF commencera bientôt à tester le plus récent modèle TOUGHBOOK G2 sur le terrain. Si tout se passe bien, chef Bigras prévoit de mettre à niveau son service avec des TOUGHBOOK G2 d’ici les trois prochaines années. La municipalité réaffectera ensuite ses TOUGHBOOK G1 au service des Travaux publics, qui éprouve actuellement des problèmes de durabilité avec ses propres tablettes grand public.

Lorsque le chef des pompiers Bigras parlait de la transition de son service de la technologie grand public aux appareils TOUGHBOOK renforcés, il a souligné à plusieurs reprises à quel point il était important de prendre en compte le coût total de possession, et pas seulement le prix initial. Les appareils grand public peuvent sembler moins coûteux au premier abord, mais lorsque vous tenez compte des performances inférieures, de la durée de vie plus courte et des exigences d’entretien plus importantes, il devient évident que le TOUGHBOOK est une solution plus efficace pour les travailleurs de la sécurité publique, en matière de coût et de fonctionnalité.