People at exhibition

Agrandir l’espace virtuel d’un musée

Le partenariat entre le MBAO et Panasonic a fourni au Musée des solutions d’affichage qui ont su élargir ce qui est artistiquement possible, tout en introduisant Panasonic dans un espace d’exposition vivant et changeant, où la polyvalence de sa technologie de projection et d’affichage se voit continuellement démontrée.

Défi

Le Musée des beaux-arts de l’Ontario se consacre à l’exposition du nec plus ultra en matière d’art contemporain de partout au monde. Afin d’y parvenir, il est essentiel que le Musée soit équipé des équipements multimédias et audiovisuels les plus récents.

Solution

Après avoir examiné les besoins du MBAO, Panasonic et le MBAO ont élaboré plusieurs solutions audiovisuelles de haute qualité, dont les projecteurs PT-DZ21K et PT-RZ670. Cette gamme de projecteurs et d’écrans d’affichage offrait les caractéristiques particulières qui convenaient au Musée, notamment : une image impeccable quel que soit le niveau d’éclairage, des fonctions de rétroprojection pour créer une atmosphère immersive, une projection à courte distance pour afficher des images à grande échelle malgré les contraintes spatiales et une installation facile sans casser les murs ni créer d’encombrement visuel au niveau des plafonds.

Résultat

Grâce à son partenariat continu avec Panasonic, le MBAO fut en mesure de monter de façon plus efficace des expositions multimédias et des présentations vidéo dont l’effet fut plus marquant. Les contraintes techniques ayant diminué, les conservateurs ont pu dégager de nouvelles possibilités pour l’espace du musée et donner aux artistes l’assurance que leurs œuvres allaient être vues avec la plus grande fidélité possible.

Mettre en valeur les talents mondiaux

Célébrée internationalement pour ses commentaires sociaux ludiques, poétiques et souvent mordants, l’exposition solo de 2016 « A Story of Negotiation » de Francis Alÿs fut inaugurée au MBAO le 8 décembre 2016. Le MBAO se voulait le seul arrêt canadien de l’exposition lors de sa tournée dans plusieurs villes. Occupant la totalité du cinquième étage de la tour contemporaine du MBAO, l’exposition était organisée autour de trois œuvres vidéos à grande échelle.

Dans sa critique de l’exposition, publiée le 9 décembre 2016, le Globe and Mail fait l’éloge de l’expérience immédiate qu’elle procure en la qualifiant de « spectacle aux effets puissants sur les plans physique et émotionnel ». « Les films, a-t-il poursuivi, étaient présentés avec une immédiateté cristalline, grâce à un projecteur Panasonic généralement réservé à des lieux tels des parcs d’attractions ou à des événements tels des concerts, et projetés sur un grand écran dans une vaste salle ».

people at AGO

Une technologie qui offre de nouveaux espaces artistiques

L’exposition solo d’Alÿs, A Story of Negotiation, se pointant à l’horizon, le Musée était conscient que sa technologie audiovisuelle existante ne rendrait pas justice à ses œuvres. Le MBAO, l’un des musées d’art les plus pretigieux en Amérique du Nord, s’est tourné vers Panasonic pour son expertise et son équipement de projection et d’affichage à la fine pointe de la technologie. « Le domaine de la vidéo haute définition a fait un énorme bond en avant », a déclaré Patric Colosimo, technicien des médias du MBAO. « En travaillant avec cet équipement, l’installation de l’exposition au MBAO s’est déroulée de façon beaucoup plus aisée. »

Pour l’un des principaux composants de l’exposition, soit la présentation du film REEL-UNREEL (2011), la projection immersive a transporté les visiteurs dans les rues de Kaboul où Alÿs a filmé des enfants jouant avec des bobines de film. Le film a été projeté à l’aide d’un projecteur Panasonic PT-DZ21 conçu pour les très grandes salles, normalement utilisé pour les grands concerts ou les parcs d’attractions.

L’exposition au MBAO « a relevé la barre en termes de présentation de cette exposition dans les musées du monde entier », a déclaré l’artiste Francis Alÿs. « C’était comme si je voyais mon œuvre pour la première fois, avec un nouveau regard. »

AGO theatre

Transformer le jour en nuit

Le partenariat du MBAO avec Panasonic a permis au Musée de faire beaucoup plus avec son espace d’exposition. Lorsque nous envisagions d’enrichir notre équipement de projection, nous avons constaté que Panasonic disposait de la gamme la plus vaste de projecteurs et d’écrans de qualité professionnelle et commerciale, et nous recherchions un fournisseur capable de satisfaire à tous nos besoins », a déclaré le technicien des médias Patric Colosimo, ajoutant que « en tant que pionnier de la projection laser, Panasonic offre la plateforme la plus stable pour la projection vidéo laser ».

En combinaison avec sa possibilité d’installation facile et libre sur 360 degrés, la technologie de projection et d’affichage de Panasonic est venue doter le Musée d’outils multimédias pouvant être adaptés de manière à mettre en valeur le travail de tout artiste. 

L’exposition au MBAO a relevé la barre en termes de présentation de cette exposition dans les musées du monde entier. C’était comme si je voyais mon œuvre pour la première fois, avec un nouveau regard.
Francis Alÿs, Artiste

En tant que partenaire du MBAO, Panasonic a été en mesure de conseiller le musée sur la façon d’utiliser la technologie pour faire le meilleur usage de son espace. « L’un de nos projecteurs Panasonic projette une image du sol au plafond à l’aide d’un de leurs objectifs de fine pointe, qui est utilisé pour la projection à ultracourte distance », explique Colosimo. « Nous avions besoin d’un projecteur très près du mur, de sorte que son emplacement n’interrompt pas le visionnement d’autres œuvres d’art. « L’objectif à ultracourte focale de Panasonic était la solution parfaite pour cela et couvrait tous nos besoins. »

Pour l’exposition d’Alÿs, Panasonic a également aidé le MBAO à tirer le meilleur parti de son espace en lui recommandant pour ses films, en plus de la projection, des écrans commerciaux à cadre mince. « Nous avons réalisé des projections dans des conditions de lumière du jour - par le biais d’écrans et de projections rétroéclairées - et cela fut réellement novateur du point de vue du musée. « On n’avait pas l’impression de passer d’une pièce sombre à une pièce sombre à une autre pièce sombre », a dit Colosimo. « Francis était très content parce que nous avons pu donner une impression de projection sans avoir de méthode de projection. »

« Le soutien de Panasonic inaugure un parc d’équipement nécessaire pour soutenir les projets d’art contemporain ainsi que l’interprétation qui fait partie de toutes nos expositions », a déclaré Christy Thompson, chef des expositions et de la collection du MBAO, qui espère continuer à enrichir l’éventail des solutions Panasonic du Musée.

En élargissant les possibilités, le Musée espère voir les artistes élargir à leur tour leurs horizons. « Disposer de cette technologie c’est comme disposer d’une nouvelle toile et d’un nouveau pinceau pour un artiste », a déclaré Stephan Jost, directeur et PDG Michael et Sonja Koerner du MBAO.