Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Exposition Brian Jungen Friendship Centre au Musée des beaux-arts de l’Ontario

Visiteurs à l’exposition Brian Jungen Friendship Centre [Centre d’amitié], du 20 juin au 25 août 2019, au Musée des beaux-arts de l’Ontario. OEuvre illustrée : Modest Livelihood, 2018 © Brian Jungen. Photo : Dean Tomlinson © Musée des beaux-arts de l’Ontario

Visiteurs à l’exposition Brian Jungen Friendship Centre [Centre d’amitié], du 20 juin au 25 août 2019, au Musée des beaux-arts de l’Ontario. OEuvre illustrée : Modest Livelihood, 2018 © Brian Jungen. Photo : Dean Tomlinson © Musée des beaux-arts de l’Ontario

Création d’un cadre artistique réellement immersif

L’oeuvre remarquable de l’artiste Brian Jungen, présentée dans le cadre d’une puissante et captivante exposition solo, marque une autre grande collaboration entre le Musée des beaux-arts de l’Ontario et Panasonic, qui démontrent leur engagement mutuel à mettre l’art canadien au premier plan. L’exposition Brian Jungen Friendship Centre [Centre d’amitié] a mis l’accent sur les puissantes oeuvres sculpturales de l’artiste tout en exposant ses vastes archives et la version d’auteur de son film à cinq canaux, soit Modest Livelihood (Director’s Cut). Grâce à cette exposition, les produits de Panasonic ont été vus par un grand nombre de visiteurs du musée.

Défi

Le Musée des beaux-arts de l’Ontario s’efforce d’utiliser la projection et des technologies visuelles qui permettent de mettre l’art en avant-plan tout en tenant compte des besoins de l’artiste, des paramètres de l’espace, ainsi que des technologies disponibles. La documentation photographique et vidéo des documents d’archives de l’artiste était l’un des premiers lieux que les visiteurs exploraient en entrant dans l’espace d’exposition. L’oeuvre demandait de créer l’impression d’un écran professionnel « plus grand que nature » en haute définition, antireflet et avec une bordure minimale. Un écran professionnel moyen n’aurait pas rendu justice au travail très détaillé de l’artiste. C’est ainsi que le Musée des beaux-arts de l’Ontario a demandé conseil à Panasonic sur le type d’écran professionnel qui pourrait créer l’effet de grandeur recherché et offrir la qualité nécessaire.

Solution

Panasonic a proposé au Musée des beaux-arts de l’Ontario d’utiliser un écran commercial de 98 po pas encore disponible sur le marché. Elle a envoyé un échantillon afin que le Musée des beaux-arts de l’Ontario puisse examiner le produit. Le TH-98SQ1 Pro était exactement ce qu’il fallait en matière de bordure minimale et de technologie antireflet : un grand écran doté d’une qualité d’image 4K exceptionnelle pour rendre des images extrêmement détaillées et nettes ainsi que des couleurs vives. Ailleurs dans l’exposition, le projecteur RZ770 de Panasonic a été utilisé pour l’installation de la version d’auteur du film couleur à cinq canaux Modest Livelihood (Director’s Cut). Ce film suit Brian Jungen et son collègue Duane Linklater à la chasse à l’orignal dans le nord de l’Alberta et en Colombie-Britannique. L’utilisation d’un projecteur de haute qualité a permis de visionner le film de la manière la plus percutante.

Résultat

L’installation harmonieuse ainsi que le montage et la technologie professionnels qui ont mis en valeur le travail stimulant de Brian Jungen ont répondu aux normes d’excellence du Musée des beaux-arts de l’Ontario et de l’artiste. L’exposition s’ouvrait sur une salle dédiée aux archives de l’artiste. Elle comprenait un mur de boîtes à chaussures Nike que l’artiste a utilisé pour de nombreuses sculptures. Ces boîtes nourrissent toujours un grand nombre de ses inspirations. Les visiteurs revenaient sans cesse dans l’espace intime pour en apprendre davantage sur la pratique dynamique et évolutive de l’artiste. Trois des écrans professionnels de 98 po de Panasonic installés côte à côte ont créé une expérience visuelle percutante qui a trouvé un écho auprès des visiteurs.

Des plateformes audacieuses pour un artiste prolifique

Brian Jungen est un artiste respecté et célébré à l’échelle internationale. Son travail se trouve dans les collections permanentes de grands musées partout au monde. L’artiste réutilise des objets tels que des chaussures de course Air Jordan de Nike et des sacs de golf pour créer des sculptures et des installations qui reflètent son patrimoine et ses importantes préoccupations sociales et environnementales.

L’exposition Brian Jungen Friendship Centre [Centre d’amitié], sa plus grande exposition personnelle à ce jour, a eu lieu dans le vaste pavillon Sam & Ayala Zacks du Musée des beaux-arts de l’Ontario du 20 juin au 25 août 2019. L’exposition a attiré un public jeune et diversifié.

Située sur un terrain de basketball grandeur nature conçu par l’artiste, l’exposition a présenté des sculptures inventives de Brian Jungen qui font référence aux masques de la côte du Nord-Ouest et aux bonnets de guerre et totems des peuples autochtones des Plaines. L’exposition a également présenté des couvertures faites à partir de chandails de sport professionnels, une série de bidons à essence sculptés et de la cétologie sous forme d’une imposante sculpture représentant le squelette d’une baleine, mesurant 48,9 pi de long et fait de chaises de patio en plastique blanc. Les visiteurs pouvaient également admirer des centaines de boîtes à chaussures noires empilées jusqu’au plafond et visionner des images d’archives de l’artiste ainsi que des vidéos sur sa vie et son travail.

Un grand format pour afficher de grandes idées

Les visiteurs ont été invités à visionner des images d’archives de Brian Jungen dans une pièce sombre et confortable remplie de tapis de gymnase près de l’entrée de l’exposition. Dans l’un des premiers lieux de l’exposition que les gens exploraient était proposé un diaporama de cinq heures diffusé en boucle sur trois écrans différents, un moyen essentiel de présenter l’oeuvre étendue de Brian Jungen.

Au cours de l’exposition de 67 jours, le public a pu observer son vaste corpus d’oeuvres et les questions importantes qu’il aborde, notamment le consumérisme, la marchandisation, le colonialisme et les cultures autochtones.

Dans un autre lieu de l’espace d’exposition minutieusement disposé, le film Modest Livelihood (Director’s Cut) de 46 minutes était projeté en continu à l’aide de la technologie du projecteur PT-RZ770. Celui-ci a révélé les panoramas éblouissants du film, des paysages grandioses et des scènes à couper le souffle présentant des rituels et des techniques traditionnelles de chasse à l’orignal, le tout dans des couleurs vives et contrastées.

Le Musée des beaux-arts de l’Ontario a reçu un nombre impressionnant de commentaires positifs de la part des visiteurs au sujet de l’inclusion des séquences d’archives et des vidéos de Brian Jungen :

« L’exposition a surpassé mes attentes, et j’y suis retourné une deuxième fois pour regarder les vidéos en entier. »

« La vidéo à cinq canaux était géniale, et la vidéo "dans les coulisses" permettait vraiment d’accéder à la pensée de l’artiste. »

« C’était vraiment spécial de voir une rétrospective de sa carrière. »

« Une exposition superbe, une présentation vidéo géniale et des oeuvres fascinantes, simplement conçues et efficaces. »

« J’ai adoré le film en continu. Simplement adoré. »

« Je suis ravi que mon enfant de six ans ait également adoré l’exposition! Les tapis sur lesquels nous étions assis en regardant l’installation vidéo étaient confortables, et l’exposition a permis à ma fille de découvrir chaque sculpture et de poser des questions sur celles-ci. »

Des enjeux importants soulignés de façon percutante

Les visiteurs de tous âges ont été captivés par les images animées. Les écrans 4K professionnels de 98 po plus grands que nature ont créé une expérience percutante qui a donné envie aux visiteurs de revenir encore et encore. L’intégration des écrans et la conception de l’exposition ont créé une sensation forte et cohésive ainsi qu’une expérience captivante pour les visiteurs.

En soutenant un artiste canadien exceptionnel avec la technologie pour réaliser sa vision, Panasonic a fait preuve de professionnalisme, de fiabilité et de dévouement à l’égard de l’intégrité du projet qui se sont révélés inestimables.

« Puisque les écrans étaient encore en préproduction, Panasonic a fait le travail de fond nécessaire pour s’assurer que nous étions en mesure de respecter nos dates de livraison pour l’exposition, » a déclaré Iain Hoadley, directeur général, Services de logistique et d’art.

Cet exercice a mis en lumière la force de notre partenariat avec Panasonic. Son ouverture à la collaboration dans ce processus holistique a été extrêmement util
Iain Hoadley, Directeur général, Services de logistique et d’art Musée des beaux-arts de l’Ontario

Une technologie simplifiée à la pointe de l’innovation

Puisque l’espace de galerie élégant était fréquenté par des centaines de personnes chaque jour, il était important que la technologie soit discrète dans tous les sens, et Panasonic a été en mesure de s’en assurer.

« La technologie fournie par Panasonic nous a permis de présenter le travail de la façon la plus percutante possible. Grâce à leur haute résolution, à leur angle de visionnement de 90 degrés, à leur technologie ne laissant passer aucun ou très peu de reflets et à leur montage professionnel, les écrans ont presque disparu, ce qui nous a permis de créer l’apparence et la sensation de projecteurs que nous recherchions, sans même utiliser de projecteurs. Cela nous a permis d’offrir une expérience immersive à nos visiteurs, » a déclaré Patric Colosimo, technicien principal des médias, Services de logistique et d’art.

Nous ne voulons pas utiliser une technologie gauche parce que nous ne voulons pas distraire les visiteurs ou ternir leur expérience de l’oeuvre d’art.
Patric Colosimo, Technicien principal des médias, Services de logistique et d’art Musée des beaux-arts de l’Ontario

 

Visiteurs à l’exposition Brian Jungen Friendship Centre [Centre d’amitié], du 20 juin au 25 août 2019, au Musée des beaux-arts de l’Ontario. OEuvres illustrées : Archival Video Footage et Archival Boxes © Brian Jungen. Photo : Dean Tomlinson © Musée des beaux-arts de l’Ontario

Une expérience de collaboration positive

Le Musée des beaux-arts de l’Ontario et Panasonic ont été en mesure de communiquer d’une façon qui a profité à l’artiste, ce qui a aidé à donner vie à son travail unique et captivant.

Nous avions réellement l’impression de collaborer et de nous orienter vers l’atteinte de notre objectif ensemble. Panasonic nous a présenté une technologie de pointe, et nous l’avons achetée en connaissance de cause : nous avons reçu les conseils d’experts qualifiés dans le domaine pour nous assurer d’obtenir la bonne technologie pour nos besoins.
Kristyn Rolanty, Gestionnaire de projet, Expositions Musée des beaux-arts de l’Ontario