Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Captation du sanctuaire avec des caméras 4K

Pour les membres d’une communauté, les lieux de culte ont toujours été un sanctuaire, un espace toujours ouvert et accessible à tous. Cela est particulièrement vrai pendant les périodes difficiles, lorsque les gens ont le plus besoin de ce sentiment de sécurité. C’est pourquoi, lorsque la basilique-cathédrale St. Michael de Toronto a fermé ses portes au milieu de la pandémie mondiale en 2020, son équipe, sous la direction de Son Éminence le cardinal Thomas Collins et de l’archidiocèse de Toronto, savait qu’elle devait redéfinir ce que signifiait être là pour la communauté dans les moments difficiles.

Auparavant, la cathédrale avait diffusé ses messes dominicales en ligne. Mais le système n’était pas assez robuste pour réaliser leur vision d’une plateforme en ligne.

« Lorsque le confinement a commencé en mars 2020, nous avons commencé à diffuser tous les jours », a déclaré Sheryar Malik, administrateur des systèmes à la cathédrale St. Michael. « C’est à ce moment-là que mes nerfs ont vraiment commencé à lâcher parce que nous n’étions pas vraiment prêts pour ça. »

Et la bande passante n’était pas le seul problème. L’équipe de St. Michael avait déjà installé des caméras pour les services de diffusion, mais n’était pas satisfaite des résultats : faible résolution des images, contraste médiocre, problèmes de zoom et de mise au point, et la qualité globale était inférieure à leurs normes. Pour remédier au problème, l’équipe a commencé à travailler avec l’ingénieur audiovisuel Mark Webster et son équipe de Cinema Stage.

« L’un des principaux problèmes est le changement spectaculaire des niveaux d’éclairage à cause des grands vitraux », a déclaré M. Webster. « Au début de la COVID, la diffusion devenait de plus en plus importante et le système existant ne répondait pas tout à fait à nos attentes. »

Défi

Lorsque le Canada est entré dans son premier confinement en mars 2020, l’équipe qui exploite les systèmes à la cathédrale St. Michael de Toronto savait qu’elle devrait réviser son système de diffusion en continu pour diffuser en ligne de manière plus robuste et continuer à offrir à sa communauté une place dans le sanctuaire. Au-delà de l’augmentation de la bande passante du réseau, il était évident que la cathédrale devait améliorer la qualité vidéo afin d’offrir la meilleure expérience à ses paroissiens. Maintenant que leur paroisse allait célébrer et découvrir leur bâtiment historique principalement par la diffusion en continu, il ne suffirait plus d’offrir des images floues et un éclairage déséquilibré ainsi que d’autres limitations.

Solution

En collaboration avec les spécialistes des solutions audiovisuelles Cinema Stage, les équipes ont décidé de faire appel à des solutions avec caméras 4K Panasonic pour répondre à leurs divers besoins. Maintenant, la cathédrale St. Michael est dotée de caméras VPIZ : trois AW-UE150WPJ8, deux AW-UE150KPJ8, et une AW-HE130KPJ8, ainsi qu’un commutateur de production vidéo 4K/12G, AV-UHS500PJ et une unité de commande de caméra à distance VPIZ, AW-RP150GJ, donc six caméras en tout pour capturer la magnificence de cet édifice historique de 173 ans.

Résultat

Grâce à une planification détaillée et à l’aide de Panasonic pour livrer rapidement à Cinema Stage les caméras nécessaires pour mener à bien le projet, la cathédrale St. Michael a pu passer à la mise en réseau de caméras évoluées sans aucun temps d’arrêt. Ce nouveau système prend en charge 4 000 visiteurs virtuels par jour, et plus encore pour la messe du dimanche. Les plus grands capteurs des caméras 4K évoluées ont atténué les problèmes d’éclairage créés par les grandes fenêtres et le lumineux autel que les précédentes caméras n’étaient pas en mesure de capturer correctement. De même, la résolution accrue a donné à l’équipe de St. Michael plus de flexibilité pour zoomer sur les célébrants à l’autel et sur d’autres points d’intérêt dans la cathédrale sans perdre la clarté de l’image.

Captation de l’éclat

Outre les changements drastiques d’éclairage, l’autel d’un blanc éclatant, qui est la toile de fond de nombreux plans, présentait des défis. Le système précédent de caméras installé en 2016, n’était pas en mesure d’équilibrer la luminosité brillante de l’autel avec son environnement et, pire encore, ceux qui parlaient devant cet autel. Il en résultait une perte de clarté et de détails, car les caméras n’arrivaient pas à capturer les détails spécifiques qui font de St. Michael un lieu de culte grandiose et unique.

« Les précédentes caméras se concentraient sur l’autel et assombrissaient tout ce qui l’entourait, ou elles s’adaptaient à la zone environnante et l’autel devenait sombre », a déclaré M. Malik.

Lorsque l’équipe de St. Michael a commencé à discuter de la manière de résoudre ces problèmes avec M. Webster et son équipe de Cinema Stage, elle a exploré diverses options pour le choix des fournisseurs. M. Webster était déterminé à s’en tenir à un seul fournisseur fiable auquel il savait pouvoir faire confiance pour répondre aux normes du projet.

« Je suis immédiatement allé chez Panasonic », a-t-il déclaré. « Un produit Panasonic a une longévité et des antécédents particulièrement bons, et puisque nous recevions quatre mille vues par jour et que les attentes étaient extrêmement élevées, le système devait fonctionner. Tant de gens en dépendent. »

Recherche de l’équilibre

La première décision a été de remplacer le système 1080p actuel par la technologie 4K. Alors que les systèmes 1080p modernes et haut de gamme pouvaient toujours offrir une mise à niveau du capteur, les buts du projet associés aux défis spécifiques d’éclairage et d’espace présentés par le bâtiment historique appelaient à une véritable mise à niveau de cette technologie. L’un des principaux impacts de la résolution accrue offerte était la possibilité de zoomer d’un côté à l’autre de la grande cathédrale.

« L’espace est vraiment grand, et pour certaines des distances que nous devions couvrir, nous voulions une très bonne capacité de zoom », a déclaré M. Webster.

Les deux groupes ont considéré que l’un des facteurs clés dans le choix des caméras Panasonic était leur longévité.

« Il y avait un sentiment que le modèle 4K était l’avenir », a-t-il déclaré. « Donc, il était plus logique d’investir là-dedans maintenant au lieu d’acheter un autre ensemble de caméras 1080p que nous regretterions dans un avenir proche. »

Finalement, les équipes ont décidé de faire appel à des solutions de caméras Panasonic pour répondre à leurs divers besoins. Maintenant, la cathédrale St. Michael est dotée de caméras VPIZ : trois AW-UE150WPJ8, deux AW-UE150KPJ8, et une AW-HE130KPJ8, ainsi qu’un commutateur de production vidéo 4K/12G, AV-UHS500PJ et une unité de commande de caméra à distance VPIZ, AW-RP150GJ, donc six caméras en tout pour capturer la magnificence de cet édifice historique de 173 ans.

Nous recevons de bons commentaires de nos téléspectateurs, et nous avons été contactés surtout par les autres paroisses désirant savoir quel système la cathédrale utilisait et qui avait l’air si incroyable. Une bonne partie de ces paroisses s’est également dotée de caméras Panasonic.
Sheryar Malik, Administrateur des systèmes Cathédrale St. Michael

Acquisition du produit

Une fois qu’ils eurent identifié les meilleurs modèles pour leurs besoins, et avec un grand niveau de prévoyance et de planification, M. Webster et son équipe ont pu terminer la mise à niveau des caméras et passer à la nouvelle technologie sans aucun temps d’arrêt – même si l’équipe de St. Michael continuait à diffuser chaque jour. Il remercie également l’équipe Panasonic pour ses efforts visant à rendre ce processus aussi fluide que possible.

« Ce fut une grande course pour que cela soit opérationnel aussi vite que possible, et je dois féliciter Panasonic pour avoir vraiment contribué à livrer ce produit », a déclaré M. Webster. « Elle a récupéré les appareils de tous les coins du globe afin que nous puissions les avoir entre les mains, terminer le travail et satisfaire notre client. »

Établissement d’une nouvelle norme

Pour les équipes impliquées, les résultats ont été immédiats : des images plus claires, un meilleur contrôle, une capacité de zoom accrue et plus encore. Mais il ne fut pas nécessaire d’être proche du projet pour reconnaître le saut dans la qualité vidéo. Alors que les paroissiens de l’église ont émis des commentaires sur la mise à niveau des flux, d’autres institutions ont demandé des conseils sur la façon de mettre aussi à niveau leurs propres offres de diffusion en continu pour leurs paroissiens pendant ces périodes.

« Nous recevons de bons commentaires de nos téléspectateurs, et nous avons été contactés surtout par les autres paroisses désirant savoir quel système la cathédrale utilisait et qui avait l’air si incroyable », a déclaré M. Malik. « Une bonne partie de ces paroisses s’est également dotée de caméras Panasonic. »

Quant à la capacité d’équilibrer l’éclairage et la gamme dynamique du bâtiment historique, M. Malik a déclaré : « C’est quelque chose que nous avons remarqué, maintenant que nous avons ces caméras Panasonic, cela a été très bien pris en charge. »